PRESENTATION DU PROJET « KINSEVERE EXPANSION POJECT(KEP)

Le projet Kinsevere Expansion (KEP), un projet d’expansion des activités de la mine de Kinsevere, a été présenté le mercredi 08 décembre 2021, au centre de formation Arupe. Ledit projet était présenté, en présence du MonsieurSerge Maghoma Nyembo, Commissaire provincial en charge de l’Environnement et Développement durable,devant de nombreuses personnalités, notamment les chefs de différentes institutions universitaires de Lubumbashi ou leurs représentants et des délégués de la société civile. A eux, s’ajoutent des doyens de certaines facultés, les directeurs généraux de certains entreprises publiques et privées, les chefs de division et certaines institutions publiques. Toutes ces personnalités ont été invitées pour de nombreuses raisons, entre autres, commenter ou partager les éventuelles inquiétudes sur le projet, identifier d’autres parties prenantes éventuelles, proposer des solutions adaptées et aider à déterminer les problèmes qui nécessiteront des investigations détaillées, pour ne citer que celles-ci.

A

près la présentation du projet par le coordonnateur de la société Transfields, Monsieur Bruno Mongoli et d’autres ingénieurs de son institution, les parties prenantes ont soulevé de nombreuses interrogations, qui ont trouvé des réponses sur le champ. Le projet Kinsevere Expansion Project, est un projet d’étude d’expansion des activités d’exploitation de la mine de Kinsevere, en vue de construire et gérer une usine plus performante, au sein du périmètre minier de la société MMG (Minerals and Metals Group).

Ledit projet envisage l’agrandissement de la nouvelle usine de MMG, pour permettre l’extraction et le traitement du minerai sulfuré, situé en dessous du minerai oxydé, au-delà de 2030. L’augmentation de la capacité d’extraction et d’extraction du gisement satellite de Sokoroshe 2 et la construction des infrastructures de soutien sont aussi envisagées.

En rapport avec la population environnante, se livrant à la presse après les assises, Monsieur Bruno Mongoli, a signalé que ce projet présente de nombreux avantages, entre autres, la réduction du taux de chômage. « Ce projet présente beaucoup d’avantages pour la population, car les jeunes vont trouver de l’emploi et il y aura aussi de nombreuses réalisations à sein de la société environnante », a déclaré Monsieur Bruno Mongoli, à la fin de ces assises.

« Et la population ne doit pas avoir peur, car les études sont en train d’être faites pour qu’il n’y ait pas des risques au sein de la société » a-t-il ajouté.

Il sied de signaler que cette étude a été effectuée par la société Transfields Services DRC SARL, une société de droit congolais, qui est spécialisée dans la fourniture des solutions intégrées, dans les secteurs de l’environnement, de la production agricole, de l’industrie minière, de l’infrastructure et de l’ingénierie.

Etienne Kabamba,

Journaliste Stagiaire